Une autre vision du Liban…

L’enseignement au Liban

Il n’y a pas de véritable loi scolaire au Liban. Les programmes de l’éducation sont régis par les décrets nos 9099 et 9100 du 8 janvier 1968 et nos 2150 et 2151 du 6 novembre 1971. Les accords de Taëf de 1989 servent également de référence écrite pour définir les options pédagogiques générales. Afin de faire face au vide juridique, le Conseil des ministre a adopté, le 17 août 1994, le Plan de restructuration du système éducatif. Depuis 1996, la loi impose dans les écoles publiques une répartition à part égale entre les heures accordées à la langue officielle (arabe) et à la langue étrangère (français). Le Liban affiche l’un des plus hauts d’alphabétisation dans le monde arabe: plus de 91 % des Libanais sont scolarisés, alors que l’école n’est pas toujours gratuite et que l’on compte un système public et un système privé. Rappelons que l’article 10 de la Constitution consacre la liberté de la langue d’enseignement, ce qui a eu pour effet de favoriser le français.

Dans les écoles maternelles (deux ans), l’enseignement de la langue arabe ou de toute autre langue n’est pas obligatoire. On y enseigne parfois l’arabe libanais, parfois l’arabe classique ou le français et/ou l’anglais dans les écoles privées.

Dans toutes les écoles primaires (la scolarité étant d’une durée de six ans), l’enseignement de l’arabe écrit (classique) reste obligatoire pour les élèves, dans le cadre d’un horaire de sept heures par semaine en moyenne. L’enseignement d’une première langue étrangère est également obligatoire dès la première année, et elle est également d’une durée de six à sept heures/semaines. Les deux tiers choisissent le français, le tiers, l’anglais. Il existe au Liban un «programme moyen», considéré comme le prolongement du cycle primaire, et dénommé «primaire supérieur» (d’une durée de trois ans). Les minorités linguistiques comme les Arméniens et les Kurdes ont le droit d’enseigner en arménien ou en kurde.

Les élèves libanais et non libanais qui arrivent dans un établissement d’enseignement en cours de scolarité, bénéficient d’une adaptation: ils peuvent recevoir un enseignement dans leur langue maternelle — généralement l’arabe dialectal — jusqu’en troisième année. Ensuite, ils sont la possibilité de choisir un enseignement d’arabe classique tout en poursuivant l’étude du français et/ou de l’anglais. En cycle terminal, ils pourront suivre un enseignement en «arabe renforcé». Il ne faut pas oublier que beaucoup d’élèves arrivent au Liban en parlant un arabe dialectal qui n’est pas celui de leur pays d’accueil. Or, l’enseignement de la langue arabe se heurte à certaines difficultés, surtout pour les nombreux élèves de passage au Liban et ceux arrivant pour un long séjour ou pour une insertion définitive.

On compte beaucoup d’établissements privés au Liban dont une majorité d’écoles françaises soumises à une quadruple tutelle: le ministère libanais de l’Éducation nationale, l’État français, l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) et la Mission laïque française.

Les études secondaires (d’une durée de deux ans) ne sont pas obligatoires au Liban. On y enseigne encore en arabe, mais l’enseignement des langues étrangères est plus poussé. Il est obligatoire d’enseigner deux langues étrangères; c’est généralement le français (la 1re langue étrangère) et l’anglais (la 2e langue étrangère), ou l’inverse (anglais comme première langue et français comme seconde). Dans les écoles privées, on peut y enseigner également l’allemand, l’italien ou l’espagnol. En dehors du système public libanais, les établissements scolaires français répondent à une forte demande de scolarisation française; les établissements où l’on enseigne presque entièrement en français sont très nombreux au Liban. On signale un certaine progression du français sans les établissements musulmans, notamment dans les zones druzes. Les écoles secondaires privées, y compris les lycées franco-libanais, ont pour objectif de faire accéder leurs élèves à un niveau linguistique qui leur permettra de poursuivre une scolarité supérieure dans les universités françaises ou américaines, dont l’American University de Beyrouth. On peut même dire que les écoles secondaires du Liban visent à former des citoyens bilingues (arabe-français-anglais).

Sur la foi des statistiques de l’année scolaire de 1996-1997, on peut affirmer que 69,5 % des élèves, de la maternelle au lycée, apprennent le français comme première langue étrangère, et ce, dans les établissements d’enseignement relevant de la juridiction du ministère libanais de l’Éducation (ce qui exclut les établissements conventionnés par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger). La plupart du reste des élèves apprennent plutôt l’anglais. D’ailleurs, depuis quelques années, il semble se dessiner une certaine progression en faveur de l’enseignement de l’anglais.

Au moment de sa période de prospérité, le Liban comptait cinq établissements d’enseignement supérieur renommés. Aujourd’hui, on en compte deux fois plus: l’Université du Liban, l’Université Saint-Joseph, l’Université Saint-Esprit de Kaslik, l’American University de Beyrouth, la Lebanese American University, l’Université de Balamand, l’Université Notre-Dame de Louaizé, le Centre national de recherche scientifique (CNRS), le Centre national de recherche et de développement pédagogiques (CNRDP), le Centre universitaire de technologie franco-libanais (CUT), l’Université antonine de Baabda, l’Université islamique du Liban, l’Institut supérieur de droit de la sagesse, l’Institut supérieur national des soins infirmiers, l’École supérieur des affaires, etc. L’université américaine — la Beyrouth American University — est la plus ancienne, et plus de la moitié de ses étudiants ne sont pas originaires du Liban. Dans les université arabes et islamiques, l’enseignement est dispensé généralement en arabe. En principe, il en est de même dans les autres universités parce que l’arabe est la langue officielle, mais le français est omniprésent dans tous ces établissements, sauf dans les établissements anglophones (Beirut Américan Yniversity, Lebanese American University, Ner East School of Theology) où l’enseignement est donné en anglais.

Liste non exhaustive des écoles et universités

Collèges et Lycées:

Collège Notre-Dame de Jamhourhttp://www.ndj.edu.lb/

Etablissement d’enseignement primaire et secondaire fondé et géré par l’ordre chrétien des Jésuites.

Grand Lycée franco-libanais de Beyrouth (GLFL)http://www.grandlyceebeyrouth.edu.lb/Etablissement fondé en 1909 par la Mission laïque française. Conventionné avec l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger.

Notre Dame de la Délivrande – Ghostahttp://www.nddelivrande.com/Le site du collège dominicains des Sours de la Délivrande situé à Ghosta dans le Keserwan au Liban.

Francophonie:

Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE)http://www.aefe.diplomatie.fr/

Maintient et le développe le réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger.

AUF: Moyen Orienthttp://www.moyen-orient.auf.org/Implantation au Moyen Orient de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Bureau situé à Beyrouth, Liban.
Francofil.nethttp://www.francofil.net/Ressources académiques, scientifiques et culturelles sur les pays francophones, un site originellement destiné aux chercheurs, professeurs et étudiants qui désirent faire des recherches ou continuer leurs études dans un pays de langue française.
EspaceFrancais.comhttp://www.espacefrancais.com/Site libanais francophone à but non-lucratif, voué à la vulgarisation de la langue et la littérature françaises. Principalement à la population scolaire.
Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)http://www.auf.org/« Fondée à Montréal (Canada) en 1961, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est une institution multilatérale qui soutient la coopération et la solidarité entre les institutions universitaires travaillant en français, prioritairement ave
Le réseau REFERhttp://www.refer.org/Diffusion de l’information scientifique et technique en français dans le Monde. Réseau de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

Jeux de la Francophonie – Beyrouth 2009http://www.jeux2009.org/Jeux de la francophonie: 6eme édition de cette fête de la jeunesse organisée à Beyrouth du 27 septembre au 6 octobre 2009.

Universités:

Université Libanaise (UL)http://www.ul.edu.lb/

La seule université libanaise publique, financée par l’Etat Libanais.

Université Al Jinanhttp://www.jinan.edu.lb/Al Jinane (ou Jinan) est une université musulmane et prioritairement arabophone à Tripoli dans le nord du Liban. Site en arabe, français, anglais.
Université Saint-Joseph (USJ)http://www.usj.edu.lb/Université francophone à Beyrouth fondée et gérée par les Jésuites.
Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK)http://www.usek.edu.lb/Université fondée en 1961, plurilingue mais prioritairement francophone, se veut « fidèle à un humanisme chrétien ».
American University of Beyrouth (AUB)http://www.aub.edu.lb/Université américaine de Beyrouth.
Université Islamique du Liban (UIL)http://www.iul.edu.lb/Institution privée rattachée au Conseil Islamique Chiite Supérieur au Liban, fondée en 1995.
Université Antonine (UPA)http://www.upa.edu.lb/Université religieuse maronite chrétienne et arabe, fondée et gérée par l’ordre monastique Antonin maronite qui considère « l’enseignement et l’éducation des jeunes comme un moyen principal d’apostolat et comme le champ de son activité pastor
Beirut Arab University (BAU)http://www.bau.edu.lb/Université arabe fondée en 1960 et subventionnée par Nasser. Cette institution privée est affiliée à l’Université d’Alexandrie en Egypte qui fournit un personnel spécialisé et délivre les diplômes.
Lebanese American University (LAU)http://www.lau.edu.lb/Université anglophone privée.

University of Balamand (UOB)http://www.balamand.edu.lb/Université privée fondée en 1988 par le patriarche de l’Eglise chrétienne orthodoxe d’Antioche. Prioritairement anglophone, certaines sections sont enseignée en français et en arabe.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s